Logo de alerte info

En temps réel


ACTUALITE

A Bongouanou, autochtones et allogènes ont “pardonné mais’’ n’ont “pas oublié’’ les affrontements de la mi-octobre 2020 (REPORTAGE)

Le restaurant La Maison Blanche

“Ahoua N’doli nous a rencontré hier. Ça va mieux mais tout le monde est méfiant maintenant’’, répond, à haute voix, un homme, téléphone collé à l’oreille, à son interlocuteur au bout du fil, à Bongouanou, où des affrontements meurtriers ont opposé avant la présidentielle du 31 octobre dernier, jeunes autochtones Agni et allogènes Dioula.



 
   

 

Lire egalement

Voir plus d'articles