Logo de alerte info

En temps réel


ACTUALITE

La CEDEAO exige des civils à la tête du Mali, "au plus tard le 15 septembre 2020"

 

Les chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont renouvelé leur souhait de voir des civils désignés en qualité de président et Premier ministre au Mali, après le coup d’Etat du 18 août et exigé que cela soit effectif, "le 15 septembre au plus tard", à l’issue d’un sommet lundi, à Niamey, au Niger.



 
   

 

Lire egalement

Voir plus d'articles